Monthly Archives: janvier 2008

Invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC Info lundi 28 janvier

Hier, lundi 28 janvier 2008, Jean-Jacques Bourdin, m’a invité à l’antenne de RMC Info. J’ai répondu à une dizaine de questions qu’il a tirées de mon livre : « Pourquoi mon enfant a-t-il besoin d’Internet ? », « A quel âge faut-il donner son premier téléphone à un enfant ? », etc.
Vous pouvez retrouver, en cliquant ici, l’intégralité de cet entretien, enregistré en vidéo.

Liste des personnes interviewées pour mon livre “Les 90 questions que tous les parents se posent : téléphone mobile, Internet, jeux vidéo…”

 

Liste des personnes interviewées pour mon livre “Les 90 questions que tous les parents se posent : téléphone mobile, Internet, jeux vidéo…” :


– Christiane Allain, secrétaire générale adjointe de la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques) ;

– Etienne Armand Amato (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines) ;

– Georges-Louis Baron, professeur en science de l’éducation à l’université Paris 5 et ancien responsable du département Technologies Nouvelles et Education  à l’Institut National de la  Recherche Pédagogique ;

– Béatrice Barraud, présidente de la Fédération départementale des Apel (Association des Parents d’Elèves de l’Enseignement Libre) de Gironde, administrateur au bureau de l’Union nationale des Apel ;

– Jean-Paul Bellier, chef du bureau de la formation et de la qualité, sous-direction des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation, ministère de l’Education ;

– Carlo d’Asaro Biondo, ancien P-DG d’AOL France, directeur général international de Lagardère Active ;

– Isabelle Bréda, chargé de mission multimédia à l’ORME (Observatoire des Ressources Multimédias en Education ) ;

– Sylvia Bréger, criminologue, responsable des programmes de prévention de l’association Action Innocence ;

– François Capin-Dulhoste, magistrat, chef du bureau des politiques pénales au ministère de la Justice ;

– Julien Cohen-Solal, pédiatre, attaché consultant des Hôpitaux de Paris ;

– Christiane Féral-Schuhl, avocat à la Cour, cabinet Féral-Schuhl / Sainte-Marie ;

– Stéphanie Fourneraut, psychologue, TF1, unité des programmes pour la jeunesse ;

– Pascale Furbeyre, directrice marketing, Yahoo! France ;

– Christian Gelis, président de la Journée nationale de l’audition, acousticien, biophysicien, professeur de l’université de Montpellier ;

– Marc Guez, directeur général de la SCPP (Société civile des producteurs phonographiques) ;

– Arnauld Gruselle, directeur de la Fondation pour l’Enfance ;

– Jean-Claude Hache, physiologiste de la vision, président de la Société de correction oculaire, conseiller scientifique à l’ASNAV (Association nationale pour l’amélioration de la vue), membre de la SFO (Société Française d’Ophtalmologie) ;

– Guillaume Hézard, commissaire de police, chef de la section opérationnelle, Brigade de protection des mineurs de Paris ;

– Christine Juppé-Leblond, Inspectrice Générale de l’Education Nationale, en charge de l’enseignement du Cinéma et de l’Audiovisuel dans les lycées, au sein du groupe des Enseignements Artistiques ;

– Catherine Katz, magistrate, secrétaire général de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) ;

– Anne Kerkhove, présidente nationale de la Fédération des PEEP (Parents d’Elèves de l’Enseignement Public) ;

– Yves Laborey, chef de projet Protection des mineurs, à la DUI (Délégation aux Usages de l’Internet) ;

– Fabien Lang, commissaire de police, adjoint au chef de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication ;

– Elisabeth Mauboussin, représentante (titulaire) du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) au sein de la Commission plénière de la Commission de Classification des Œuvres Cinématographiques ;

– Myriam Meunier, psychologue, responsable du service prévention de l’association Action Innocence ;

– Bernard Ourghanlian, directeur technique et sécurité de Microsoft France ;

– Fabrice Prigent, responsable de la « Liste Noire dite de Toulouse » (800 000 sites dont le contenu n’est pas destiné au mineur) ;

– Jean-Pierre Quignaux, expert multimédia auprès de l’Unaf (Union National des Associations Familiales) ;

– Aziz Ridouan, président de l’association des Audionautes ;

– Serge Tisseron, psychiatre, spécialiste des images ;

– Patrick Tounian, pédiatre, spécialisé en nutrition, spécialiste de l’obésité, professeur en pédiatrie à l’hôpital Armand-Trousseau à Paris ;

– Marc Valleur, psychiatre, directeur de l’hôpital Marmottan à Paris, spécialiste des problèmes de dépendance.

Sommaire du livre "Les 90 questions que tous les parents se posent"

Ce livre est en vente en librairie et sur :

Amazon.fr

Chapitre.com

Decitre.fr

Fnac.fr

Placedeslibraires.fr

Introduction


Première partie : Les nouvelles technologies, un nouveau terrain de jeu pour les enfants.
1 Mon enfant a-t-il vraiment besoin d’Internet et des nouvelles technologies ?
2 Ce n’est pas à l’école d’initier les enfants à ces nouveaux outils ?
3 Les nouvelles technologies rendent-elles les enfants plus intelligents ?
4 Les nouvelles technologies ne risquent-elles pas de bouleverser leur vision du monde et de les couper de notre génération ?
5 A quel âge faut-il mettre un enfant devant Internet ?
6 Comment éviter que, côté techno, mon fils en sache bientôt plus que moi ?
7 Internet, jeux vidéo, téléphone mobile : comment les préparer au flux d’images qui va les submerger ?
8 J’ai entendu parler d’un ordinateur à 100 euros pour les enfants. Où puis-je l’acheter ?
9 Que faut-il penser des jeux électroniques, du type Mindstorms de Lego ou Robot Spyke de Meccano, qui mêlent nouvelles technologies et jouets classiques ?
10 C’est normal, non, que ma fille n’aime pas les nouvelles technologies ? Après tout, c’est une fille…
11 Tous ces écrans ne sont-ils pas nocifs pour les yeux des enfants ?
12 Le Wi-Fi est-il dangereux ?

Deuxième partie : Internet à la maison
13 Mac ou PC ?
14 Où installer l’ordinateur familial ?
15 Internet Explorer, Safari, Mozilla, Firefox : quel navigateur choisir pour ma fille ?
16 Thunderbird, Outlook Express, Mail… Quel est le meilleur logiciel de courrier électronique pour les enfants ?
17 Pourquoi, sur le Web, un enfant peut-il aussi facilement tomber sur des images pornos ?
18 Oui, mais ce n’est pas grave : maintenant, on peut tout montrer aux jeunes, non ?
19 Comment le prévenir qu’il risque de tomber sur ce type de contenus ?
20 Comment savoir si mon enfant a été sur des sites pornographiques ou racistes ?
21 Mon fils a effacé l’historique du navigateur : dois-je m’inquiéter ?
22 Mon enfant a vu des images X sur Internet : que lui dire ?
23 Pourquoi le gouvernement ne peut-il pas supprimer les sites pornographiques d’Internet ?
24 Peut-on se contenter d’activer les options de filtrage des moteurs de recherche ?
25 Les logiciels de filtrage servent-ils à quelque chose ?
26 Peut-on bloquer les pop-up, ces fenêtres qui s’ouvrent lorsque l’on navigue sur Internet et qui renvoient souvent vers des sites pornographiques ?
27 Mon fils s’est connecté à un site pornographique : il dit que c’est un virus qui a fait cela. Est-ce possible ?
28 Mon enfant risque-t-il de rencontrer des pédophiles sur Internet ?
29 Je suis tombé sur un site pédophile : comment le faire fermer ?
30 Risque-t-il de rencontrer quelqu’un sur Internet qui va l’encourager à fuguer ?
31 Comment savoir avec qui ma fille discute sur MSN et ce qu’ils se disent ?
32 La très mauvaise réputation des chats est-elle méritée ?
33 Mon fils s’est créé un webmail sur Hotmail : du coup, il n’y a plus aucune trace de ses messages sur l’ordinateur familial. Que faire ?
34 Ma fille a mis une photo d’elle sur son blog. Est-ce dangereux ?
35 Mon fils a injurié son prof sur son blog. C’est grave ?
36 Pourquoi Internet occupe-t-il une telle place dans la vie sociale des ados ?
37 Pourquoi mon fils ne me croit-il pas lorsque je lui dis qu’il m’a renvoyé un « hoax » ?
38 La publicité sur Internet est-elle plus nocive qu’à la télé ?
39 Age par âge, quelles sont les meilleures activités pour eux ?
40 Avec Internet, passe-t-il moins de temps devant la télé ou derrière sa radio ?
41 Mon fils a consulté Dr Google et m’a dit qu’il ne pouvait pas aller à l’école ce matin, car il avait une angine. Comment lui dire que tout cela n’est pas très sérieux ?
42 Qui a dit que les ordinateurs rendaient obèse : depuis quelque temps, ma fille passe beaucoup de temps sur Internet et elle a pas mal maigri… C’est bien non ?
43 Mon fils est un génie en informatique : il a réussi à s’infiltrer sur le serveur d’une banque américaine. C’est drôle, non ?
44 Le petit ami de ma fille a filmé leurs ébats amoureux avec un caméscope. Elle l’a quitté. Pour se venger, il a mis cette vidéo en ligne. Comment en arrêter la diffusion ?
45 Ma fille peut-elle se faire enrôler sur Internet par une secte ?

Troisième partie : la musique et les vidéos en ligne
46 Pourquoi trouve-t-on autant de fichiers musicaux illégaux sur Internet ?
47 Pourquoi est-il illégal de télécharger de la musique piratée ?
48 Mon fils me parle tout le temps de P2P. De quoi s’agit-il exactement ?
49 Quels mots utiliser pour expliquer aux enfants que le téléchargement illégal constitue un vol ?
50 Comment retrouve-t-on les internautes qui téléchargent illégalement des chansons ?
51 La Sacem a perquisitionné chez nous et a trouvé des fichiers illégalement téléchargés sur le disque dur de mon fils : de quels recours disposons-nous ?
52 Quels sont les meilleurs sites légaux pour écouter de la musique ?
53 Les baladeurs numériques rendent-ils les enfants sourds ?
54 Nos enfants sont-ils vraiment protégés par le CSA et la Commission de classification des films ?

Quatrième partie : Internet et l’école
55 Pourquoi les nouvelles technologies occupent-elles aussi peu de place dans les écoles françaises ?
56 Dans son établissement, ma fille a signé une charte de bonne utilisation d’Internet. C’est quoi ?
57 Le B2i est-il un examen officiel ?
58 Nos enfants sont-ils protégés des sites X lorsqu’ils surfent sur Internet à l’école ?
59 Peuvent-ils trouver sur le Net de bonnes informations pour préparer leurs exposés ou leurs rédactions ?
60 Comment les empêcher de faire du copier-coller depuis Internet pour faire leurs devoirs ?
61 Internet aide-t-il les ados à mieux parler anglais ?
62 Existe-t-il sur le Web quelques applications professionnelles qui pourraient intéresser un ado ?

Cinquième partie : les jeux vidéo
63 Comment explique-t-on le succès des jeux vidéo auprès des jeunes ?
64 Et pourquoi les jeux en ligne sont-ils encore plus séduisants ?
65 Les enfants apprennent-ils quelque chose avec les jeux vidéo ?
66 Les enfants ne risquent-ils pas de confondre réalité et virtualité ?
67 Les jeux vidéo rendent-ils épileptiques ?
68 Pourquoi y-a-t-il autant de jeux vidéo violents ?
69 Est-il vrai que certains jeux vidéo contiennent des contenus pornographiques cachés ?
70 Comment savoir si tel jeu vidéo conviendra à mon enfant ?
71 Un enfant qui passe des heures sur les jeux vidéo risque-t-il de devenir violent ?
72 Les jeux vidéo rendent-ils obèse ?
73 Comment savoir si mon enfant est accro aux jeux vidéo ?
74 Que faire pour l’aider à décrocher ?
75 Ma fille me réclame les Sims : c’est bien comme jeu pour elle ?

Sixième partie : le téléphone portable
76 A quel âge peut-on lui donner son premier mobile ?
77 Les ond
es du téléphone portable sont-elles nocives pour les jeunes ?
78 Mon fils reçoit des Spams sur son mobile : comment les arrêter ?
79 Le happy slapping, c’est quoi au juste ?
80 Pour la deuxième fois, ma fille s’est fait voler à l’école un téléphone portable flambant neuf. Quelles précautions prendre ?
81 Comment lui dire de ne pas décrocher son téléphone quand il dîne en famille ?
82 Peut-il télécharger des vidéos pornographiques sur son portable ?
83 Des astuces pemetraient-elles de payer moins cher l’abonnement de téléphone mobile de mes garçons ?
84 Ma fille envoie plein de SMS pour soutenir ses candidats dans des émissions de télé (Nouvelle Star, Star Académie…) : peut-on l’en empêcher ?
85 Puis-je savoir où sont mes enfants grâce à leurs téléphones ?

Septième partie : les mondes virtuels
86 C’est quoi un monde virtuel ?
87 Mon enfant de 13 ans veut aller sur Second Life : est-ce vraiment pour son âge ?
88 Le viol virtuel, ça existe ?
89 Comment bloquer l’accès à Second Life ?
90 Ma fille a monté un magasin virtuel dans Second Life et elle a gagné un peu d’argent, bien réel celui-ci. Dois-je le déclarer aux impôts ?

Conclusion

Annexes
Contacts utiles (associations et instances de régulation).
Sites de sensibilisation des mineurs aux dangers d’Internet.
Exemple de Contrat de code de conduite en ligne.
Liste des centres de soin pour la dépendance aux jeux vidéo en ligne.
Lexique.

Conférences sur les nouvelles technologies

Les sources utilisées pour la rédaction de cette enquête sont consultables ici.

Ce livre est en vente en librairie et sur :

Amazon.fr

Chapitre.com

Decitre.fr

Fnac.fr

Placedeslibraires.fr

Le scandale des SMS surtaxés

Les adolescents, crédules, se font facilement abuser par des émissions de télévision, des pubs à la télé, à la radio ou dans des journaux, qui leur proposent d’envoyer des SMS surtaxés depuis leur téléphone mobile pour soutenir leur candidat préféré, acheter de nouvelles sonneries, connaître le prénom de leur prochain(e) petit(e) ami(e) etc.
Comme les informations légales (coût du service, nombre de SMS à envoyer, configuration nécessaire…) sont diffusées très rapidement ou figurent en caractères à peine lisibles, les jeunes ne se rendent pas compte de ce qu’ils dépensent : jusqu’à 3 euros de surtaxe par SMS (plus éventuellement le prix d’un Texto facturé par leur opérateur).
Résultat, ces services représentent une véritable manne pour les éditeurs de ces services et les opérateurs de téléphonie mobile (en 2006, les premiers auraient perçu ainsi plus de 120 millions d’euros et les seconds plus de 60 millions) et un gouffre financier pour les familles.
C’est un des scandales que je dénonce dans mon livre « Les 90 questions que tous les parents se posent : téléphone mobile, Internet, jeux vidéo… » (éditions Télémaque).
En Suisse ou en Finlande, les autorités ont obligé les opérateurs de téléphonie mobile à proposer une option gratuite pour bloquer l’envoi de SMS surtaxés.
Dans l’Hexagone, pour l’instant, rien de tel. Pourquoi ? Parce que le législateur français n’a pas voté de loi en ce sens. Je vous invite à envoyer une lettre à votre député lui demandant ce qu’il compte faire contre cette situation. Un modèle de lettre est disponible ici.Les adresses électroniques des députés sont publiques ; on les trouve sur http://www.assembleenationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=13 (liste alphabétique) ou sur www.assembleenationale.fr/13/qui/circonscriptions/ (carte des circonscriptions électorales).

Voici les références des textes législatifs finlandais et suisse  :

• Suisse : article 40 de l’Ordonnance sur les services de télécommunication: http://www.admin.ch/ch/f/rs/784_101_1/a40.html

• Finlande : Communications Market Act, Section 79, dont une traduction – non-officielle – se trouve àhttp://www.finlex.fi/en/laki/kaannokset/2003/en20030393