Le tabou de l’échec professionnel dû à un système éducatif culpabilisant ?

CaptureLesEchos2015-12-08L’école française, qui sanctionne plus qu’elle n’encourage, constitue-t-elle un frein à la création d’entreprise, en particulier dans le domaine des nouvelles technologies ? J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Echos un article sur l’échec professionnel, qui, dans l’Hexagone, demeure largement un tabou. Or cette politique du secret empêche les managers de partager avec leurs pairs les leçons qu’ils ont tirées de leurs « plantages », ce qui constitue un frein à l’innovation et à l’esprit d’entreprise. L’origine de cette pudeur serait à chercher, selon certains, dans un système éducatif culpabilisant…
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/021520404778-accepter-lechec-un-defi-pour-les-entrepreneurs-europeens-1182607.php?DOWU17VL9zClQbxE.99

Cet article comporte également un encadré sur les difficultés relationnelles au sein des équipes de fondateurs, une des raisons, souvent tenues secrètes, qui expliquent bon nombre de faillites de start-up. Là encore, notre système éducatif, qui n’apprend pas assez à travailler en équipes, a sa part de responsabilité…
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/journal20151208/lec1_idees_et_debats/021520404900-des-conferences-ou-lon-ne-dit-pas-tout-1182500.php?QGsvvLvzkwLIsdUh.99

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *