Nos enfants passent trop de temps assis

J’ai publié hier matin, 13 octobre 2020, dans le quotidien Les Échos une enquête d’une page sur les conséquences désastreuses de la sédentarité et sur les meilleures façons d’y remédier. Cet article comporte deux encadrés, dont l’un consacré aux enfants.

Lors de leur entrée en primaire, les enfants deviennent en effet brusquement sédentaires : ils passent 55 % de leur temps éveillé assis ou affalés. Un pourcentage qui grimpe à 75 % après 14 ans (1). Parallèlement, leurs capacités physiques, mesurées par des tests d’endurance, s’effondrent.

Idéalement, enfants et adultes ne devraient pas passer plus de 30 minutes d’affilé assis, mais devraient se lever quelques minutes toutes les demi-heures. Une règle difficile à instaurer à l’école, au collège ou au lycée. De même, ils devraient pouvoir disposer de bureaux assis-debout ou de pédaliers sous leurs bureaux ou de gros ballons pour s’assoir. Possible à la maison, mais compliqué à mettre en place en cours.

Il faut donc encourager une pratique sportive régulière et limiter le temps passé devant les écrans…

Pour lire mon article dans Les Échos : https://bit.ly/resterassistue

Sources :

(1) Farooq MA, Parkinson KN, Adamson AJ, Pearce MS, Reilly JK, Hughes AR, et al. Timing of the decline in physical activity in childhood and adolescence: Gateshead Millennium Cohort Study. Br J Sports Med. 2018;52(15):1002-6. https://bjsm.bmj.com/content/52/15/1002.long

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.