Protection des enfants : Google peut mieux faire… / Google Safe Search must be improved

En juillet 2007, pour écrire « Les 90 questions que tous les parents se posent », j’avais testé l’efficacité des outils de filtrage proposés par les moteurs de recherche. Après avoir activé ces filtres au « maximum », c’est-à-dire, après avoir coché l’option la plus stricte possible (filtrage du maximum de résultats à caractère pornographique : pages Web, images et vidéos), j’avais tapé « sexe » comme terme de recherche sur Google, Live Search (Microsoft) et Yahoo !.
Sur Google, je n’avais pas trouvé de contenu à caractère pornographique parmi les dix premières pages de résultats. En revanche, dès la première page, deux publicités inappropriées étaient apparues : “XXX : entre filles. Si tu es une Femme qui aime les Femmes, rejoins nous. Accès Libre www.XXX.com ». Et “Belles Femmes Video www.XXX.com Live Gratuit Chat webcam Show privés X très chauds.” Réponse de Google France : “[…] Nos filtres reposent sur une technologie qui leur permet de s’affiner au fur et à mesure des réclamations de nos utilisateurs; ainsi, lorsque nous sommes contactés par l’intermédiaire de cette page, nous vérifions le site en question et prenons toute mesure utile pour que ce site n’apparaisse plus lorsque la fonction « Safe Search » est activée. Nous vous invitons par conséquent à nous faire part de votre objection en utilisant ce formulaire. »
Live Search, n’avait affiché aucun résultat, mais ce commentaire : “La recherche sexe est susceptible d’afficher du contenu à caractère sexuel. Aucun résultat n’a été affiché parce que votre paramètre de recherche sécurisée est réglé sur Strict. Pour obtenir des résultats avec la recherche actuelle, modifiez votre paramètre de recherche sécurisée.”
Sur Yahoo!, je n’avais pas trouvé de contenu à caractère pornographique parmi les dix premières pages de résultats. Mais, comme pour Google, dès la première page, trois publicités inappropriées étaient visibles : “sexe lui www.XXX.com – + De 70 000 annonces F, H Couples Description, photo, dialogue direct” ; “Rencontre Sexe Gay www.XXX.com – Dialogue direct entre gays 24h/24 Rencontres : + de 40 000 inscrits” et “Conversation vidéo érotique gratuite www.XXX.com – Les mannequins les plus sexys du monde sont exclusivement sur XXX.com.”
Contacté, Yahoo! avait fini par répondre, après quelques hésitations : « Nous avons fait part de vos remarques à Christophe Parcot, directeur général Yahoo France et vice-président Europe du Sud. Celui-ci a pris la décision de ne plus afficher de lien sponsorisé adulte quand le filtre est activé. »
Un an plus tard, rien n’a changé pour Google. Elles ont même empiré… Voici, ci-dessous, les saisies d’écran du test que j’ai effectué ce matin sur Google, Live Search et Yahoo! (cliquez sur les photos pour les agrandir).
Google continue à afficher une publicité pour un site adulte : « Films torrides gratuit Offre sans engagement réservée aux 1 000 premiers inscrits www.XXX.net ». Pire, dans la première page de résultat, on trouve désormais un lien vers un site pour adultes : « Chat SeXe avec webcam – XXX.com Le salon de chat sexe avec webcam de XXX – cam to cam hot entre membres ! (interdits aux mineurs) www.XXX.com/chat-sexe/ ».
Live Search continue à n’afficher aucun résultat.
Yahoo! a plus que tenu promesse, puisque le mot « sexe », cette fois, ne débouche sur aucun résultat, comme sur Live Search.
(J’ai envoyé un e-mail aux représentants de Google France, pour leur donner la possibilité de s’exprimer sur ce sujet. Dès réception, leur réponse sera publiée).

English When preparing the book « The 90 questions all parents are asking themselves about mobile phone, Internet, video games… », in July 2007, I tested the Filtering tools of Google, Microsoft Live Search and Yahoo! After having chosen the strict filtering option (Filter both explicit text and explicit images) I entered « sexe » (French word for « sex ») in Google, Live Search and Yahoo!. Live Search returned no result. Google and Yahoo! returned pages of results, but I didn’t find any objectionable content. But both Google and Yahoo! displayed sponsored links for adult web sites.
I sent an e-mail to the PR specialists of Google and Yahoo!
Google answered it did its best to keep SafeSearch as up-to-date and comprehensive as possible. « If you find websites containing offensive content in your results, please contact us. »
Quite quickly, Yahoo! undertook to change its filtering process and to display no more « Adult » sponsored link when the strict filtering option is activated.
Today I repeated the exact same test. The situation has not been evolving for a year. You will find below 3 snapshots of the test I made this morning. I entered « sexe » on Google, Live Search and Yahoo!. The results speak by themselves. Click on the pictures to enlarge them. The first snapshot is from Google: please note the sponsored link proposed by Google and the fourth result of the search, both for Adult contend.
(I have asked Google PR specialists to comment this text; their answer will be published asap).

Google

Live search (Microsoft)

Yahoo!


One thought on “Protection des enfants : Google peut mieux faire… / Google Safe Search must be improved

  1. Antoine GILLES

    Bonjour,

    S’il suffisait de bloquer les recherches à partir du mot « sexe » ce serait trop facile…
    Qu’en est-il des résultats concernant l’éducation sexuelle lors de ces recherches? de l’explication de la différence entre les genres…? de votre blog, qui apporte une information de qualité et qui est aussi bloqué?

    Ce type de chose ne doit pas être caché aux enfants à qui l’ont doit avant tout l’éducation.
    Sous pretexte de ne pas leur montrer des choses qui ne sont pas de leur âge, doit-on vraiment tout leur cacher? même ce qui est essentiel à leur éducation, et à leur développement intellectuel?
    Je ne pense pas.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.